MrEpargne :: BLOG

Bourse, Immobilier, Banque, Placement, Investissement

Revue de presse : 23 Janvier 2009

Assurance vie : le banco des obligations privées

Crise oblige, acheter des emprunts de sociétés privées via un contrat d’assurance vie est une stratégie gagnante. Proposés notamment sur Internet, ces produits affichent jusqu’à 8,25% brut.
C’est l’une des opportunités de la crise : acheter des obligations privées émises à des taux alléchants dans le cadre de l’assurance vie. Ces titres quasi inaccessibles au grand public à l’émission, des assureurs les proposent dans leurs contrats. Comme Generali, via ses distributeurs que sont les conseillers en gestion de patrimoine ou les sites Internet tels Altaprofits, Linxea ou Mes-placementsvie. On y trouvait en décembre-janvier des emprunts Vodafone à 6,875 %, Schneider Electric à 6,75 % ou encore Saint-Gobain à… 8,25 % brut. Une fois retranchés les frais de gestion du contrat (de 0,60 à 1 % selon les produits), le coupon annuel sera versé sur le fonds en euros du contrat. Sauf faillite de l’émetteur, le capital investi est garanti au terme, en général cinq ans. Mais il est possible de sortir à tout moment, et d’engranger des plus-values si la valeur de l’obligation a monté. Le tout, dans le cadre fiscal de l’assurance vie.

Moins de dividendes attendus en 2009

Après la chute des cours de Bourse, les actionnaires des entreprises cotées vont devoir se serrer la ceinture une nouvelle fois. Selon la banque UBS, les dividendes versés au titre de l’année 2008 devraient diminuer de 10,1% et pourraient reculer de 3,3% en 2009. Depuis le mois de septembre, les professionnels d’UBS ont réduit de 20% leur estimation de dividende des entreprises européennes cotées pour l’année 2009. Un sujet qui agite bon nombre d’entreprises en cette période.

Les commentaires sont fermés.