MrEpargne :: BLOG

Bourse, Immobilier, Banque, Placement, Investissement

30 juin 2015
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur Le Monte Escalier

Le Monte Escalier

Lorsque l’on perd en autonomie, il devient difficile de se mouvoir aisément dans son habitation, surtout en présence d’escaliers. Le monte-escalier est alors la solution idéale pour se déplacer d’un étage à l’autre sans assistance et pouvoir ainsi rester dans son logement. C’est une solution de confort supplémentaire, qui allie praticité et sécurité.

Il existe de plus de nombreux modèles pour répondre à chaque demande ou situation dans les gammes de monte-escalier Thyssenkrupp Encasa . Quelle que soit la configuration de votre maison, vous trouverez un équipement adapté, auquel il sera possible d’ajouter les options souhaitées en fonction de votre budget, mais surtout de vos besoins.

Le monte-escalier électrique
Le monte-escalier électrique est la solution la plus répandue pour faciliter l’accès des seniors à un étage. Il convient à toutes les personnes dont la mobilité est difficile et réduite.
Contrairement à la plateforme élévatrice ou au mini-ascenseur, ce dispositif d’aide à l’autonomie s’adapte à tous les types d’escaliers et à toutes sortes de contraintes techniques.

La plateforme-fauteuil
Également appelée élévateur, la plateforme-fauteuil est une excellente alternative au mini-ascenseur. Elle se divise en deux catégories, la plateforme monte-escalier et la plateforme à élévation verticale. Le choix doit alors être fait selon les besoins et la configuration des lieux.

Le diable monte-escalier
Le diable monte-escalier, également appelé monte-escalier mobile, se démarque des autres modèles, car il nécessite l’intervention d’un accompagnant.

Le fauteuil monte-escalier
Le fauteuil monte-escalier assure un véritable confort, car il offre une totale autonomie à l’utilisateur.

Il s’agit d’un fauteuil roulant électrique équipé de chenilles qui lui permettent de gravir des trottoirs ou même des escaliers.
Il peut ainsi descendre ou monter les marches d’une pente de 65 % et franchir un trottoir de 20 cm sans aucune aide extérieure.

Passer par un professionnel : une obligation
L’installation d’un monte-escalier ou d’un ascenseur particulier doit respecter des normes de sécurité.
Il est donc primordial de passer par un spécialiste quant à sa mise en œuvre.

Il existe des modèles de monte-escalier à monter soi-même, mais il est déconseillé de se lancer dans ce type de travaux, car la sécurité de l’utilisateur est en jeu !
De plus, en faisant installer votre appareil par un professionnel, vous bénéficierez :

  • du respect des normes de sécurité ;
  • d’une installation rapide (une demi-journée pour un monte-escalier droit, une journée pour un modèle tournant, un à trois jours pour une plateforme pour fauteuil roulant, et minimum deux jours pour un mini-ascenseur) ;
  • d’aides au financement de votre Monte-Escalier avec une TVA réduite à 5,5 % sur l’achat de votre installation et sa pose ;
  • d’une garantie de l’installation et de l’appareil (en général douze à vingt-quatre mois) ;
  • de la possibilité de souscrire un contrat d’entretien annuel de votre installation.

2 septembre 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur L’achat d’une voiture

L’achat d’une voiture

Parfois, devenir propriétaire d’une voiture est vraiment nécessaire, par manque d’autres possibilités, l’absence de transports en commun facilement accessibles, par exemple.
Cet article a le but de vous aider dans votre choix.

1. Voiture Neuve ou auto d’occasion
Notre parc automobile vieillit. On constate que son âge moyen est passé de 5 ans et 2 mois en 1982 à 6 ans en 1991 et à 7 ans et 7 mois en 2012. Lorsque l’on connaît les progrès réalisés ces dernières années en matière d’économie de carburants et de respect de l’environnement, on peut regretter de voir encore trop souvent sur nos routes de vieux véhicules particulièrement polluants.
Le choix d’une automobile d’occasion est souvent économique. Mais peut-être vaut-il la peine de se demander si la différence des coûts d’utilisation – consommation, fiabilité, garantie, pollution, etc. –ne vaut pas la peine de payer plus cher à l’achat…

2. La dimension
Pour réduire la consommation de carburant et les frais d’utilisation en général, il faut éviter d’acheter un véhicule plus grand que nécessaire. Plus le véhicule est grand, plus il est lourd et plus son moteur doit être puissant, or la puissance se paye cash en consommation de carburant. Plus cher à l’achat, un véhicule trop grand s’avère donc également fort coûteux à l’usage. A l’inverse, naturellement, les véhicules petits et légers consomment en général moins de carburant et polluent moins.

3. La puissance
En général, plus le moteur est gros (on mesure son volume par la cylindrée, c’est à dire le volume des cylindres qui le composent) plus il a tendance à consommer du carburant. Un gros moteur se justifie pour le transport de charges lourdes, là où un petit moteur est amené à travailler au maximum de sa puissance et donc à dépasser sa meilleure efficacité par rapport à la consommation. Un turbo-compresseur peut être efficace pour améliorer les performances d’un petit moteur et réaliser ainsi des économies de carburant. Par contre, il ne s’avère pas toujours être une bonne affaire pour un moteur de taille moyenne. L’accroissement de puissance qui n’est pas indispensable a tendance à accroître la consommation surtout si l’on utilise le moteur dans cette marge de puissance pour réaliser des “performances”.

4. Le carburant
Les voitures diesel obtiennent généralement de meilleurs résultats en termes de consommation, mais émettent davantage de polluants atmosphériques comme le monoxyde de carbone CO, les oxydes d’azote NOx, les poussières et les résidus d’hydrocarbures. Une voiture équipée d’une installation LPG est moins polluante qu’une voiture à essence, tant pour les émissions de CO2 que pour les polluants atmosphériques.

21 août 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur Les français et leurs voitures

Les français et leurs voitures

Prix de l’essence qui explose, coûts d’entretien élevés, l’automobile pèse dans le budget des Français. Malgré tout et d’après une étude auprès de français réalisée par l’institut Ifop, 86% des Français restent fermement attachés à la possession de leur véhicule. Seuls 14% des Français estiment que posséder son propre véhicule est « dépassé ».

Pour les Français, se passer de la voiture ne semble pas d’actualité Depuis trois ans, le baromètre observe une progression constante du nombre de personnes estimant que la voiture est devenue un objet qui se banalise, qui devient une commodité (54%, +7 points depuis 2010) au détriment de la proportion de Français qui se la représente avant tout comme une liberté, un moyen d’accéder à l’autonomie dans ses déplacements (31%, -9 points depuis 2010).
La voiture ne fait plus rêver qu’un quart de la population (27%), notamment les jeunes de moins de 25 ans (38%) et les personnes de catégories socio-professionnelles modestes (37% des ouvriers et employés).
Malgré le renforcement de la perception de la voiture comme un objet qui se banalise (73%, +3 points en un an), les Français ne sont pas disposés ou capables aujourd’hui de se passer d’un véhicule, même si les coûts associés (essence, entretien) pèsent sur le budget familial. En effet, posséder son propre véhicule n’est pas dépassé et est toujours d’actualité pour une très grande majorité des Français (86%).
A cet égard, 61% des Français prendront leurs voitures pour partir en vacances cet été, même si 49% d’entre eux déclarent que le prix du carburant aura un impact sur le choix de la destination.
Ainsi, 19% d’entre eux partiront moins loin, 28% compenseront le prix du carburant par une diminution du budget vacances, et 8% partiront moins longtemps que ce qu’ils auraient souhaité. Certains Français économiseront sur tous ces postes à la fois.

Fermement attachés à leur véhicule personnel, les Français se tournent timidement vers des solutions alternatives à l’achat
Ces dernières années, de nouvelles façons d’utiliser un véhicule ont été imaginées comme alternative à l’achat d’une voiture où à son utilisation par un passager unique. Bien qu’ils affirment plutôt bien les connaître, les Français semblent encore peu disposés à les utiliser.

Parmi les nouveaux modes de consommation automobile, c’est le co-voiturage qui bénéficie de la plus grande notoriété au sein de la population : 98% des interviewés en connaissent le principe, notamment chez les moins de 25 ans. Des nouvelles formes de consommation de la voiture, le co-voiturage n’est pas seulement la plus connue, c’est également la plus pratiquée : un quart des personnes connaissant le principe de covoiturage y a recours ponctuellement, une proportion qui atteint 36% chez les moins de 25 ans et 38% chez ceux qui ne possèdent pas de véhicule. Enfin, plus d’un tiers des personnes ne connaissant pas cette formule se dit prêt à l’utiliser (34%).

Internet, guide incontournable de l’achat d’une voiture pour deux Français sur trois
A l’instar de ce que l’on observait dans les deux précédentes éditions du baromètre, Internet apparaît principalement comme un guide voire un soutien pour l’acquisition avec la possibilité de comparer les modèles (62%). 65% des Français se disent prêts aujourd’hui à choisir leur voiture sur Internet alors qu’un peu plus d’un tiers pourrait se lancer dans un achat en ligne (35%).
Alors que les foyers français sont préoccupés par leur budget, l’avantage du prix reste pour Internet un argument de poids face aux réseaux de distribution traditionnels : l’achat sur Internet représente la promesse de prix plus attractifs pour (68%) des Français En matière d’achat d’un véhicule, et bien qu’il présente des avantages certains, Internet reste toutefois distancé par les réseaux de distribution traditionnels sur plusieurs critères :
L’achat chez un distributeur traditionnel conserve une image plus favorable sur la garantie du véhicule (90%), la sécurité de la transaction financière (90%), l’accessibilité du point de vente (82%), la qualité de l’information (77%), la facilité de la démarche (63%), la disponibilité des modèles (60%) et la qualité des informations (59%).
Les personnes qu’Internet rebute dans le cadre d’un achat de véhicule avancent principalement le souhait de voir la voiture avant de l’acheter (47%). 28% des Français préfèrent le contact direct avec un vendeur en concession (+6 points depuis 2011), notamment les personnes âgées (35% des 50-64 ans).
Sur deux critères, Internet et les distributeurs traditionnels se retrouvent à égalité : la rapidité de la commande (49% pour Internet contre 51% pour les distributeurs) et l’importance du choix des modèles (48% pour Internet, contre 52% pour les distributeurs).
Les réticences qu’Internet peut susciter chez les acheteurs potentiels de véhicules peuvent être atténuées par certaines garanties innovantes que proposeraient les professionnels de la vente en ligne mais aussi par les information sur les sites d’essai de voiture comme pour l’audi r8 prix.

Sous l’influence probable des messages sur le patriotisme économique martelés dans les grandes périodes électorales, les Français sont encore plus nombreux cette année à affirmer leur préférence pour les voitures de marques françaises : 52% (+6 points en un an) indiquent préférer les marques nationales. 16% y sont même très attachés. A l’inverse, 48% des interviewés ne prennent pas ce critère en considération.

24 juillet 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur Souscrivez une assurance obsèques pour éviter à vos proches des soucis

Souscrivez une assurance obsèques pour éviter à vos proches des soucis

Une disparition peut susciter des difficultés financières, matérielles et des démarches importantes. Comment être sûr que tout
sera organisé comme vous le souhaitez ? En prenant la précaution de souscrire une assurance
obsèques selon la formule qui vous convient.

Assurer à vos proches un capital qui les aidera à faire face le moment venu
L’assurance obsèques est adaptée aux personnes qui désirent réserver une somme d’argent aux bénéficiaires de leur choix en vue des différentes dépenses liées à leur disparition. La somme peut aller jusqu’à 8 000 € de capital hors droits de succession (selon la législation en vigueur).

La prise en charge totale de vos obsèques
La convention obsèques permet de prévoir à la fois le financement et l’organisation des obsèques. Par cette formule plus complète, l’assuré a la certitude que ses volontés seront fidèlement respectées.
Ce type d’assurance comprend le rapatriement du corps, l’organisation des funérailles selon les vœux exprimés, la prise en charge de toutes les formalités administratives et l’assistance des proches après le décès.

Vous avez le choix d’un contrat complet qui vous permet de financer et d’organiser vous-même vos obsèques, et d’assurer à vos proches une assistance qui les soulagera.
Quel que soit votre état de santé, aucune formalité médicale ne vous est demandée : ni déclaration de bonne santé, ni questionnaire médical.
Votre cotisation d’assurance est fixée une fois pour toutes en fonction d’une formule choisie. Quels que soient votre âge et l’évolution du coût des obsèques, les cotisations ne bougeront pas.

Attention, vous ne devez pas confondre contrat et assurance obsèques. Tous deux prévoient le versement d’un capital et l’établissement d’un devis. Cependant, dans le cadre d’une assurance obsèques, le bénéficiaire sera libre d’utiliser ce capital comme il le souhaite alors que dans la cadre du contrat obsèques, ce dernier sera tenu de respecter les volontés du prescripteur. Pour plus d’informations consulter la source.

Le contrat obsèques est traité par un professionnel des services funéraires qui assure une permanence téléphonique 24h/24, une intervention rapide et une exécution complète des prestations choisies.

8 juillet 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur Les mythes de l’assurance

Les mythes de l’assurance

Certains mythes persistent en assurance et peuvent occasionner bien des maux de tête lors d’une réclamation. Nous avons fait un survol de ces mythes et vous présentons nos plus belles découvertes. Vous vous reconnaîtrez peut-être dans l’une de ces situations !

Cambriolage d’un voisin et assurance habitation

Le premier mythe concerne l’assurance habitation et le vol. Plusieurs personnes croient que le  cambriolage d’un voisin peut faire augmenter le coût en assurance habitation.  C’est faux. Un vol isolé ne fait pas augmenter le prix de l’assurance des voisins. Par contre, si les assureurs constatent des vols à répétition dans un quartier,  le risque lié au quartier augmentera.

Les dommages causés par une inondation sont couverts

Malheureusement, non. Les dommages causés par une inondation sont considérés comme des événements extraordinaires  causés par les forces de la nature. Avec une protection complémentaire en assurance habitation, vous pouvez vous assurer contre les dommages tels que le refoulement d’égout, les fuites d’eau de votre toiture ou les problèmes liés à la plomberie. Il est important de savoir ce qui est couvert et non couvert par votre assurance habitation en cas d’inondation, car les coûts rattachés sont très importants.

Automobile rouge et assurance auto

Beaucoup de propriétaires de voiture croient que le fait d’avoir une automobile rouge augmente le coût de leur assurance auto. C’est totalement faux ! Le coût d’une assurance auto se base sur le niveau de risque, et la couleur de la voiture ne fait pas partie des critères. Par contre, si l’on compte davantage d’accidents pour un certain modèle,  le coût de l’assurance sera plus élevé.

Parmi les critères, on trouve entre autres l’état civil, l’âge, le sexe, le type de véhicule, le lieu de résidence, l’utilisation du véhicule et le dossier de conduite et de réclamation. La couverture désirée joue évidemment un rôle dans le coût de votre assurance automobile. De plus, selon les protections choisies, le risque de vol peut être couvert. Les modèles les plus volés seront donc plus coûteux à assurer.

L’assurance auto couvre les bagages lors d’un vol

Ici, on ne parle pas tant d’un mythe que d’une situation méconnue des assurés. Lorsque vous vous faites voler une automobile ou que l’on vous vole le contenu de l’auto, c’est votre assurance habitation qui couvrira le sinistre et non votre assurance auto. Le propriétaire des biens volés devrait donc figurer sur le contrat d’assurance habitation. N’oubliez pas que votre assurance auto couvre le véhicule, et non son contenu !

2 juillet 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur Peut-­on réellement devenir trader indépendant ?

Peut-­on réellement devenir trader indépendant ?

Vous entendez souvent le mot trader. Il vous est même déjà arrivé de vouloir faire partie de cette corporation. Il existe des multitudes de traders et certains aspirent même à devenir des traders indépendants. Dès lors, la question qui se pose, c’est si on peut réellement devenir un trader indépendant.

Comment être un trader
Comme bon nombre de personnes déjà, vous aspirez vous aussi à être un trader. Cela est très possible. Je me rappelle de mes débuts. Je ne pensais pas pouvoir le faire, mais j’ai reçu d’excellents cours qui font aujourd’hui de moi, un excellent trader. Il existe beaucoup de manières d’apprendre à trader. Le plus souvent, vous pouvez apprendre depuis le web. En effet, il existe beaucoup de tutoriels qui vous aideront à être petit à petit
le trader que vous aimeriez vraiment devenir.

Trading et conséquences
Si vous faites partie de ceux qui se demandaient si le trader indépendant existe, alors vous pouvez d’ores et déjà savoir que c’est le cas. Certaines personnes ont longtemps rêvé de faire partie de ces traders indépendants, d’acquérir cette liberté dans le trading.
En effet, c’est l’occasion d’être le maître de sa destinée. Mais comment cela se passe-­t-il ? Le système qui existe dans le trading c’est que la décision que vous prenez d’acheter ou de vendre a une conséquence immédiate. En effet, soit vous êtes récompensé, soit sanctionné. Pour devenir un excellent trader indépendant, il va vous falloir avoir le fonds de roulement nécessaire qui vous permettra de tenir.

Le trader indépendant
Il n’est pas facile de devenir un trader indépendant. Il vous est demandé d’éviter les leviers lorsque vous tradez de façon indépendante et que vous avez surtout du capital. En effet, ce sont des armes qui n’ont aucun intérêt pour vous. Plus le trader indépendant a de l’argent, moins il est sensé prendre des risques. Un des inconvénients majeurs lorsque vous devenez un trader indépendant, c’est que l’état a un grand pourcentage de vos gains. Un pays comme la France va prendre jusqu’à plus de 50 % de ces dits gains.
Donc, il faut avoir vraiment beaucoup d’argent pour être un trader indépendant.

Le capital pour un trader indépendant
Puisque devenir un trader indépendant demande à ce que vous ayez, une certaine somme d’argent, vous aimeriez sans aucun doute savoir le montant adéquat. Ce montant est calculé sur la base de ce que vous gagnez par an, vos dépenses, vos rénovations de cuisine avec Muramur et tout un tas d’autres factures. Cependant, lorsque j’ai voulu me lancer en tant que trader indépendant, il m’a été conseillé de gagner environ 50 000 euros par an environ, si je voulais vivre correctement de mon trading sans avoir à être expulsé d’ici 5 ans au plus tôt et 10 ans au plus tard. J’ai pu en quelques années atteindre la somme demandée. Puis, j’ai quitté l’entreprise dans laquelle je travaillais. Et depuis quelque temps, je suis un vrai indépendant. Alors vous aussi vous pouvez dès à présent concevoir votre projet pour devenir un trader à votre propre compte.

16 juin 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur IBM lance une nouvelle campagne de publicité

IBM lance une nouvelle campagne de publicité

Le groupe américain IBM est fidèle. Depuis 1993, Lou Gerstner, l’emblématique PDG de l’époque, a décidé de rassembler tout ses budgets publicitaires chez une seule agence Ogilvy (groupe WPP). Depuis, toutes les campagnes institutionnelles dans le monde entier sont signées Ogilvy. La nouvelle campagne lancée aux États-Unis le 8 avril, arrive en France le 25 mai à l’occasion du tournoi de Roland Garros, dont le groupe informatique est partenaire. Six ans, après la campagne Smarter Planet (rendre la planète plus intelligente) la nouvelel signature est «Made With IBM». «Alors qu’auparavant les spots mettaient en valeur les employés d’IBM, cette fois ci, le groupe a décidé de mettre en avant les clients. Nous avons réalisé 50 spots qui sont autant d’histoires concrète de ce que des entrepreneurs peuvent faire avec l’exploitation des données, le Big Data, et le stockage de ce dernières dans le Cloud» explique Didier Barbé vice président marketing et communication IBM France. la campagne sera ensuite déclinée sur le print au troisième trimestre 2014.

12 mai 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur Le rachat de crédits, pour mieux maîtriser son budget

Le rachat de crédits, pour mieux maîtriser son budget

L’offre de rachat de crédits de Cofidis couvre tous les besoins :

  • le rachat de crédits à la consommation (prêts personnels et/ou crédits renouvelables) jusqu’à 100 000 Euros sur 180 mois
  • le regroupement de crédits (consommation et immobilier) jusqu’à 150 000 Euros sur 180 mois.

Cette offre permet au client d’optimiser son budget en regroupant les crédits en cours, qu’il s’agisse de prêts personnels, crédits renouvelables ou de crédits immobiliers.
En effet lorsque plusieurs crédits ont été souscrits avec des durées, des taux et des mensualités différentes, il est parfois difficile pour le client d’avoir un bon aperçu de sa situation.

Le rachat permet alors au client d’alléger, le cas échéant, ses charges mensuelles et de bénéficier d’un nouveau taux avec une seule mensualité et une seule date de prélèvement ainsi qu’une date de fin clairement identifiée.

Situation avant un rachat de crédit :

Nombre Type de crédit TEG Durée restante Capital restant dû Mensualité
 1  Prêt personnel Auto  7,5%  47 mois  9515,68 Euros  230,07 Euros
 2  Carte avec réserve
d’argent adossée
 18,75%  Réserve
réutilisable
 2 350 Euros  105 Euros
 3  Prêt personnel  9,5%  13 mois  2 584,67 Euros  210,02 Euros
 Total  14 450,35 Euros  545,09 Euros

Situation après un rachat de crédits à la consommation, sur la base d’une première échéance à 30 jours, hors assurances facultatives :

Montant du prêt : 15 000
Nombre de mensualités : 48
Montant de la mensualité : 341,31 euros
TEG annuel fixe : 4,90 %
Frais de dossier : 120 euros
Coût total du crédit incluant les frais de dossier : 1 502,88 euros

Soit une baisse de la mensualité de 545,09 – 341,31 = 203,78 euros.

3 avril 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur UN MATIN DE RÊVE PAR TROPICANA

UN MATIN DE RÊVE PAR TROPICANA

A l’occasion du changement d’heure, Tropicana a fait vivre à quelques chanceux un matin de rêve dans trois lieux d’exception.


1 avril 2014
de @RicheIdee.com
Commentaires fermés sur ACTIMEL – UN HOMME SUR MARS

ACTIMEL – UN HOMME SUR MARS

Découvrez en images les premiers pas de l’Homme sur Mars…