MrEpargne :: BLOG

Bourse, Immobilier, Banque, Placement, Investissement

Les services de lignes groupés S.I.P.

Aujourd’hui, la S.I.P. (session Initiation Protocol) est venue remplacer l’H.323 et constitue une solution basée sur les processus liés à internet et offrant pour beaucoup d’entreprises une solution complète et performante. Ce protocole – qui permet de lancer puis modifier et terminer des sessions multimédias (son, image, ..) – joue un rôle de coordination, sans pour autant transporter les données (ce rôle étant laissé à RTP). Une autonomie qui lui permet d’être utilisé sur tous types de protocoles d’échanges et de données : voix, texte, photo, vidéo…

Un bon exemple de firme utilisant la technologie de lignes groupées SIP est Skype, qui s’est imposé auprès de millions d’utilisateurs à l’échelle mondiale. Mais leur technologie reste fermée et non exploitable librement par les entreprises tierces.

Les entreprises de service spécialisées sur la connectivité IP ont donc toutes saisi l’opportunité et développé leurs propres services S.I.P., bénéficiant ainsi d’arguments forts: une connexion stable, polyvalente, à des coûts ridiculement réduits.

Avantages : la rapidité et la simplicité d’utilisation du protocole de signalisation sont indéniables, dû à la connexion à un serveur proxy unique. On peut aussi lui venter ses qualités de configuration (champs séparés entre les en-têtes et corps des messages par exemple), et sa disponibilité indépendante de la situation géographique qui détache l’utilisateur de son autocommutateur.

Inconvénient : l’accroissement de la vulnérabilité des systèmes associés du fait de la convergence des données. L’échange des messages en SIP (qui sont en html) rend le protocole vulnérable aux attaques de dénis de service (DoS), de détournement des appels, de trafic de taxation etc… Ce risque est à placer à la même échelle que celui encouru par n’importe quelles données véhiculées sur le réseau internet.

Les commentaires sont fermés.