MrEpargne :: BLOG

Bourse, Immobilier, Banque, Placement, Investissement

Fin de la crise: faut il prévoir une pénurie de logement neuf en 2010

La crise financière passée, il est intéressant de poser, tranquillement, notre regard sur le marché de l’immobilier français.
Y-a-t-il des modifications dans la structure du parc ?
Un des enseignements de l’année 2008 est visible dans la manière de faire des promoteurs au milieu du tumulte passé. Pour ne pas courir le risque de gonfler des stocks de logements neufs non vendus, ils ont souvent repoussé les réalisations nouvelles.

La France pourrait-elle manquer de logements neufs ?

Avec une conjoncture nettement améliorée au cours de l’année 2009, la prospection immobilière a repris. Lorsque l’on sait qu’une dizaine de mois sont nécessaires, en moyenne et en France, entre cette recherche foncière et l’obtention ferme du permis de construire, on comprend mieux le constat actuel : 30 % de baisse, en 2009, dans la construction de logements neufs.

Le bon climat économique de la fin 2009 et, surtout, les belles perspectives 2010, avec les avantages fiscaux reconduits (loi scellier, LMNP…) entraînent une reprise massive des demandes sur l’ensemble du territoire français. En moyenne 8 mois sont actuellement utiles pour que la totalité des logements d’une résidence soit vendue (pour information, en 2008, dix-huit mois étaient nécessaires).

Si actuellement les primo-accédants ou les investisseurs souhaitant acheter un bien immobilier en défiscalisation, pour le louer et obtenir un avantage fiscal conséquent (loi malraux, loi bouvard…), ont la capacité de trouver des offres conformes à leurs attentes, il risque d’y avoir un changement dans les prochains mois.
Les spécialistes affirment que la France pourrait connaitre une situation de pénurie d’ici la fin 2010. Déjà les constructions en cours représentent près de 40 % de l’offre. Le marché est donc très porteur actuellement l’aménagement se fait plus vite et il y a encore des promotions. Mais, sur ce dernier point, la situation ne devrait pas durer !

Pour faire face aux besoins prévisionnels, la France doit aujourd’hui augmenter le stock de logements neufs de 420.000 unités par an. Le chiffre actuel est très en deçà.

Chez DAC PATRIMOINE, nos spécialistes ont réservé pour vous des produits de qualité et disponibles immédiatement ou dans des délais relativement courts.

Nous vous invitons à profiter de nos opportunités. N’hésitez pas à nous consulter pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés.