MrEpargne :: BLOG

Bourse, Immobilier, Banque, Placement, Investissement

Complémentaire santé

Complémentaire santé

Le remboursement obligatoire.
La mutuelle santé définit un montant de base pour chaque soin, désigné « base de remboursement ». Le remboursement de base endossera une partie de la « base de remboursement » intitulé « taux de remboursement ». Le reste à charge: le différentiel avec la base de remboursement et la prise en charge est baptisé ticket modérateur.

La mutuelle santé intervient sur de nombreux postes mais de forme inégale en fonction les soins. Les services les plus lourds comme les dents et les yeux sont peu remboursés par le régime obligatoire. Il est ainsi obligatoire de bien être attentif aux types de soins remboursés par votre complémentaire santé.

=> Ce qui reste à votre charge.

La franchise médicale, le forfait de 18 € sur les actes médicaux lourds, le forfait hospitalier, une participation forfaitaire de 1 € à chaque consultation.

=> Médecin traitant

Il est dorénavant nécessaire de mentionner un médecin traitant qui coordonne les prestations et vous oriente dans le parcours de soins. Certains professionnels de santé spécialisés peuvent néanmoins être consultés directement.

Pourquoi souscrire une assurance maladie complémentaire

Ainsi l’assurance maladie ne prendra pas en charge la totalité de vos paiements. Afin de ne pas débourser la totalité entre le coût de vos soins et le remboursement de la sécurité sociale, il vous faut souscrire à une mutuelle santé complémentaire. Seulement il faut dénicher la complémentaire santé qu’il vous faut. Pour cela faites le point sur vos besoins et vos postes de dépense : frais d’hospitalisation fréquents, appareil dentaire à venir, besoin de voir des spécialistes, lunettes tous les ans, appareillage auditif…
Une fois vos besoins déterminés, comparez les mutuelles afin d’être sur de prendre la bonne mutuelle santé.

Les commentaires sont fermés.